Ce samedi 1er juin, Caroline Moireaux, grande amatrice de voyage et de découvertes, rentrera enfin chez elle dabs le Jura après avoir passé huit ans à parcourir le monde à vélo, à pied ou en bateau. Pendant presque une décennie, cette aventurière a visité l’Europe, l’Asie et l’Amérique du Nord sans pause ni répit.

D’où lui est venue l’idée ?

Pendant 8 ans, elle a voyagé non-stop partout dans le monde

C’était il y a dix ans. En apprenant que des Français allaient faire un tour du monde à pieds que Caroline Moireaux a eu aussi envie de réaliser son propre voyage. « Un beau matin, je me suis dit, moi aussi, je pars faire le tour du monde à pied », raconte-t-elle avec nostalgie. Elle s’est préparée pendant 9 mois, dans l’intention de partir pour plusieurs années. Elle s’est ensuite lancée, dans l’intention de voyager sans moteur, sauf en cas de force majeure.

Un long voyage en solo

Pendant 8 ans, elle a voyagé non-stop partout dans le monde #2

Au début, Caroline a voyagé avec d’autres personnes. « J’ai voyagé avec Cédric, un voyageur qui se rendait en Mongolie à pied, pendant deux ans », relate-t-elle. « J’ai commencé à être seule en Corée du Sud. » Les périples de Caroline ont commencé en Mongolie, aux États-Unis, en Sibérie et au Canada. En véritable aventurière, elle a pris le bateau pour traverser les mers et non l’avion. « Pour aller du Japon à l’Alaska, j’ai pris un catamaran sur lequel je m’occupais de faire à manger. » Tout le temps qu’a duré son long voyage à travers le monde, la globe-trotteuse a emmagasiné des tas de beaux souvenirs.

Caroline veut monter un film

Pendant ses huit années de voyage, Caroline n’a jamais vécu de mauvaise expérience. Elle raconte : « ma découverte, c’est que les gens sont adorables. Dans les médias ressort souvent la peur de l’autre. En huit ans de voyage, je n’ai jamais eu de mauvaise expérience. Dans le monde, on est tous pareils. Le seul bémol concerne peut-être les pays asiatiques, où il y a une autre façon de fonctionner. Au Japon, par exemple, l’échec est terrible. Si vous êtes virés d’un boulot, vous disparaissez ». Une fois qu’elle sera de nouveau bien installer chez elle, la jeune femme envisage de monter un film qui retrace ses aventures à travers le monde.

caroline moireaux

globe trotteuse 8 ans Coraline moireaux

LAISSER UN COMMENTAIRE