La Tanzanie reste un des pays les visités en Afrique. Cette destination touristique séduit chaque année plusieurs vacanciers de tous les horizons. Parmi les adresses les plus populaires du territoire, il y a le parc national du Serengeti. Il s’agit de l’un des plus grands sanctuaires animaliers du continent africain. Avec une superficie avoisinant les 14 763 km², il englobe le Serengeti, le Ngorongoro, plus la zone autour du cratère Highlands.

L’attraction principale de ce parc est indéniablement le cratère du Ngorongoro. Cette caldeira volcanique est l’une des plus grandes au monde. Elle mesure près de 20 km de diamètre et présente des parois incroyables de 400 à 610 m de hauteur, à 1 600 m d’altitude.

Le cratère du Ngorongoro : le joyau naturel de la Tanzanie

Cratère du Ngorongoro : Un safari riche en découvertes

Au cœur du cratère du Ngorongoro, un safari des plus exceptionnels attend les globe-trotters. Au creux de cette cuvette naturelle coexistent environ 30 000 animaux. Il est notamment possible d’y observer des buffles, des gazelles de Thomson, des gnous, des gazelles de Grant, des topis, des troupeaux de zèbres, des éléphants et des rhinocéros noirs. En raison de cette présence massive d’herbivores, les carnassiers prospèrent dans ce cratère. Les hyènes tachetées, les lions, les guépards ainsi que les léopards font partie des prédateurs occupant les lieux. Un safari en 4x4 à toit ouvrant permettra aux aventuriers de les approcher sans les effrayer ni déranger leur intimité.

Partir à la rencontre des Masaïs

Outre la rencontre avec la faune, les voyages en Tanzanie dans le cratère du Ngorongoro sont une opportunité unique d’en savoir un peu plus sur les Masaï. Ces pasteurs nomades occupent cette zone protégée depuis la nuit des temps. Ce peuple ancestral a su conserver son mode de vie traditionnel. Aux abords des principaux axes du Ngorongoro, des bomas se sont organisés pour recevoir des étrangers. Il s’agit de structures traditionnelles constituées d’une vingtaine de huttes basses bordées d’un rempart d’épineux. D’après les traditions, entre 20 et 50 individus y habitent. Pour les vacanciers, visiter l’un de ces villages sera une expérience inoubliable.

Quand aller au cratère du Ngorongoro ?

Bref, durant les voyages Afrique, le cratère du Ngorongoro est une adresse incontournable. Sa visite peut se faire tout au long de l’année. Les mois de mars, avril et mai, les pluies sont abondantes. Les précipitations rendent certaines routes presque inaccessibles comme aux abords du lac Magadi, un site célèbre pour ses flamants nains et ses flamants roses. Toutefois, les averses lors des périodes de pluies présentent d’innombrables avantages comme l’abaissement des flux touristiques. Par ailleurs, il est vivement recommandé d’éviter la visite du Ngorongoro pendant la saison chaude. En effet, il est difficile d’entreprendre un safari avec des températures oscillant entre 28°C et 30°C, voire même plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE