Rares, menacées et précieuses, c’est ainsi que sont qualifiées les tortues, une des richesses de la faune malgache. Au Village des Tortues, une réserve située dans la région de Tuléar, dans le sud de l’île.

Madagascar, rencontre avec les tortues

Les tortues, une diversité à l’image du pays

Si les tortues vous ramènent à vos souvenirs d’enfance, où elles sont vertes ou déguisées en Ninja, la réalité est tout autre, et vous découvrirez grâce à votre organisateur de voyages, www.madagascar-destination.com. La testudo radiata vous enchantera par sa belle carapace bombée et brillante où des rayures dorées sur fond noir rappellent des rayons de soleil. Toujours pour rester dans cette catégorie des astres, la carapace des pyxis s’apparente plutôt à des étoiles. La tortue araignée étonne d’abord par son appellation, qui sonne comme une espèce mutante, mais aussi par le fait qu’elles hibernent. Leur période d’hibernation dure la moitié d’une année, pendant laquelle elles se privent de boire et de manger.

Madagascar, rencontre avec les tortues

Si certaines espèces entrent parfaitement dans votre petite poche, d’autres sont par contre tellement volumineuses que deux hommes auront beaucoup de peine à les porter même sur une vingtaine de mètres.

Madagascar recense aussi plusieurs espèces maritimes. Le chelonia mydas en est une. Elle est présente dans l’Océan indien, mais aussi dans l’Océan atlantique. Sur les huit espèces de tortues que compte l’Île Rouge, cinq sont endémiques.

Madagascar, rencontre avec les tortues

Les immanquables dans un circuit tortues

Nosy Iranja, à traduire par l’île aux tortues, est un immanquable pour se retrouver face aux testudinidae et autres familles. Vous y ferez la connaissance de la tortue luth, la plus grande des tortues marines, ou de la caretta caretta, que vous avez de grandes chances de rencontrer également dans la mer Méditerranée.

Au départ d’Ambatoloaka, Nosy Iranja se situe à une heure et demie environ d’un trajet en vedette rapide. En plus de découvrir les tortues dans tous les états, vous pourrez aussi profiter de la longue bande d’un sable blanc immaculé séparées, divisant la mer. Vous êtes alors à un endroit privilégié pour quelques clichés de l’archipel environnant. Vous en profiterez aussi pour visiter un phare datant du début du XXe siècle.

Sur l’axe sud, et plus exactement au bout de l’axe sud, une réserve privée appelée Village des tortues vous attend. Cet espace recueille les tortues qui ont pu être sauvées de l’exportation illicite. Les chanceuses, au lieu de finir en brochette ou autre plat, sont recueillies dans ce havre de paix.