Tous les ans, le pays du Soleil-Levant s’octroie quelques jours de vacances pendant la « Golden Week » ou « Semaine d’or » qui a lieu entre fin avril et début mai. Cette année, cette période de congé sera exceptionnellement longue de 10 jours. Il s’agit d’une véritable première pour les Japonais qui sont réputés pour ne prendre que très rarement des vacances et affectionner particulièrement les heures supplémentaires.

Vacances : le Japon s’accorde 10 jours de congé... une véritable première !

Intronisation du prince Naruhito

Normalement, la Golden Week, qui rassemble 4 jours fériés nationaux, dure une semaine. Cette année est cependant spéciale, car elle marque le couronnement du prince Naruhito qui succède à son père, l’empereur Akihito. Il a été annoncé que ce dernier « prendra sa retraite » le 30 avril, et que son fils lui succèdera officiellement le 1er mai. La « Golden Week » débutera ainsi ce samedi 27 avril et ne se terminera que le lundi 6 mai prochain.

Les Japonais ne sont pas contents

Si en France, ces jours de congé auraient été accueillis avec joie, les Japonais ne sont pas très enthousiastes à cette idée. D’après un sondage effectué par le quotidien Asahi, ils sont 45 % à se déclarer « mécontents » de ne pas pouvoir aller au travail pendant 10 jours.

La vérité c’est que beaucoup ne savent pas quoi faire pendant cette TROP longue période de congé. Mais cela n’empêche pas les autres d’en profiter : ils sont près de 25 millions à saisir l’occasion pour partir en vacances selon les chiffres communiqués par les tour-opérateurs qui précisent que près de 650 000 Japonais ont réservé des billets d’avion pour partir quelques jours à l’étranger.