Ah, l’Amérique Latine, où le climat promet des heures de farniente. Alors que certains touristes nord-américains ont tendance à considérer le continent comme une « plage géante » ou à renier les différences entre les pays qui composent cette mosaïque, ceux qui osent vraiment y poser le pied découvrent assez vite qu’un voyage au Brésil n’aura rien à voir, par exemple, avec un voyage en Uruguay. Chaque pays d’Amérique Latine possède une culture qui lui est propre, des particularités linguistiques ainsi qu’une offre touristique assez variable.

Dans l’article d’aujourd’hui, nous nous intéresserons principalement au Costa Rica, qu’on traduirait librement par « côte riche ». Les richesses naturelles que possède ce petit pays d’Amérique centrale sont définitivement à découvrir!

Costa Rica

Le Costa Rica en résumé

Commençons d’abord par un bref résumé géographique, politique et démographique du Costa Rica.

D’abord, cette république hispanique accueillait, en 2011, près de 4.6 millions d’habitants, que nous nommons les Costariciens. Sa monnaie, le colon, ne vaut pas grand-chose par rapport à l’euro : un seul euro, en date du 21 octobre 2013, offrait au touriste près de 690 colons. Le pays est bordé par le Nicaragua, au nord, ainsi que par le Panama au Sud.

Le pays est actuellement mené par une femme, Laura Chinchilla (gardez pour vous les quolibets), et sa capitale se nomme San José. Géographiquement parlant, le Costa Rica est constitué de nombreuses chaînes de montagnes, aussi nommées cordillères, qui accueillent plusieurs volcans actifs et éteints. Au moment même de la rédaction de l’article, quatre volcans présentaient des signes d’activité mineure ou de remous : la dernière éruption véritable fut en 2012 et fut issue du Rincón de la Vieja.

Pour conclure, l’activité économique du Costa Rica dépend en grande partie de son industrie touristique, qui accueille chaque année plus de deux millions de visiteurs. Sinon, l’agriculture est également une source importante d’entrée d’argent dans le pays, grâce à la floriculture, l’exportation de divers fruits tropicaux ainsi que la production du tabac et du café. On estime que le taux de croissance de l’économie devrait tourner autour de 4% pour l’année 2013.

La ville de San José

Tout d’abord, on recommandera aux voyageurs de faire une escale à San José lors de leur voyage. Après tout, comme l’aéroport principal du pays s’y trouve, aussi bien en profiter pour voir ce que la capitale réserve aux visiteurs!

D’abord, ceux qui sont familiers avec la langue espagnole pourraient profiter d’une soirée ou deux pour vivre la culture typiquement costaricienne. Les galeries de peinture et les théâtres pourraient vous présenter quelques belles surprises, sans être toutefois les attractions majeures qui justifieront le prix de votre billet d’avion.

Sinon, parmi les quelques musées notables, on peut citer le Museo del Oro Precolombinom, le Museo del Jade et le Museo de los Niños. Selon le Guide du Routard, ce ne sont pas des établissements exceptionnels, mais ils vont donneront quelques informations intéressantes sur l’histoire de la ruée vers l’or ou donneront plusieurs activités à faire à vos enfants (dans le cas du Museo de los Niños).

Tortuguero

Tortuguero est la zone la plus humide du pays : elle accueille un végétation tropicale tout à fait époustouflante.  Son parc national, qui est uniquement accessible par bateau ou avion, est un des lieux les plus visités au pays. Au sein de ce parc, il existe 11 zones différentes d’habitations, ce qui permet de voir une faune très diversifié. Multiples races de tortues, jaguars, dauphins, lézards, centaines d’espèces d’oiseaux… plusieurs heures d’observation seront au menu. Certaines agences de tourisme au Costa Rica vous proposeront également de faire le tour du parc via les voies navigables, permettant même d’ajouter une touche de romance à la visite!

Le Costa Rica, un vrai trésor naturel

Une visite à Tortuguero pourra être complétée par un tour du côté de Monteverde, où les sentiers pittoresques permettront de profiter des paysages. Pour ceux qui ont conservé leur cœur d’enfant, il sera aussi possible de réaliser sur place de nombreuses activités comme les glissades en tyrolienne. Les safaris nocturnes et la visite des plantations de cacao seront également parmi les incontournables.

Un voyage familial, peut-être?

Pourquoi ne pas transformer sa visite au Costa Rica en aventure familiale. On parle ici d’un programme bien dosé entre l’aventure et le respect des intérêts des enfants. Dans un guide voyage au Costa Rica, vous trouverez notamment des lodges insolites pour amuser la marmaille, des moments privilégiés de contact avec certains animaux, du rafting, des randonnées à cheval, et bien entendu des visites à la plage!

Informations diverses pour les voyageurs

Pour ceux qui s’apprêtent à partir au Costa Rica, voici quelques conseils à prendre en note.

  • Les prises électriques au pays fonctionnent sur du 110V avec les prises américains à 2 langues plates.
  • La vaccination n’est pas obligatoire pour entrer au pays, mais celle-ci peut être pratique dans plusieurs cas. Nous vous recommandons de ne pas partir sans avoir réglé l’hépatite A et B, le tétanos et la polio.
  • Certains voyageurs pourraient avoir besoin d’obtenir un visa de voyage pour entrer au pays.
  • La carte de crédit est acceptée par la presque totalité des grands hôtels du pays ainsi que pour faire la location d’une voiture. Il est fortement déconseillé de l’utiliser dans les petits commerces car plusieurs cas de fraude ont été répertoriés.
  • La saison des pluies a lieu entre le mois de mai et le mois d’octobre. Il faut toutefois noter que la saison sèche est nettement plus froide, avec les mois de novembre, décembre et janvier qui sont considérés comme les pires.
20C
partiellement nuageux
94% humidité
vent 3km/h ENE
H 20 • L 20
23C
Mer
22C
Jeu
23C
Ven
24C
Sam
22C
Dim