En France, le réseau routier est particulièrement bien développé. Le ministère de la transition écologique et solidaire a d’ailleurs publié une étude intéressante quant aux moyens de déplacement utilisés dans l’hexagone. En effet, on y apprend que le transport de voyageurs s’y réalise essentiellement par la route, ce qui représente au total 87,7 % du transport interne au pays.
Les véhicules particuliers représentent à eux seuls 79,1 % de cet ensemble, laissant loin derrière les autobus et autocars avec 8,6 %, le transport ferroviaire avec 10,8 % et le transport aérien avec 1,5 %. La tendance actuelle va vers une diversification des moyens de transport avec des solutions toujours plus innovantes. Ce marché est encore en pleine croissance et devrait nettement se développer dans les années à venir. Voyons ensemble qui les sont les acteurs incontournables.

Covoiturage, bus ou train : qui sont les leaders ?

Ces dernières années, les compagnies de bus, les compagnies aériennes, la SNCF et les entreprises de covoiturages ont littéralement révolutionné la manière de se déplacer au sein du territoire national. En développant des services divers pour les particuliers et les professionnels, ces entreprises permettent à des millions de Français de voyager sans trop de difficultés et de pouvoir alterner les moyens de locomotion.
Toutefois, chaque entreprise possède ses avantages et ses inconvénients, à commencer par les tarifs pratiqués. Avant de comparer les prix pratiqués par ces différents moyens de transport nationaux, il est nécessaire de faire une présentation succincte de chaque entreprise concurrente.

Blablacar : le leader mondial du covoiturage

Blablacar est un moyen de locomotion utilisé par plus de 10 millions d’usagers à travers toute l’Europe. Née en France, cette société s’est implantée dans les plus grands pays européens : Espagne, Italie, Portugal, Allemagne, Royaume-Uni, Pologne, Ukraine, Russie, Benelux. Ce sont au total, plus de 1,5 million de voyageurs qui partagent leur trajet chaque mois par ce biais.
Actifs, retraités, étudiants, toutes les catégories socioprofessionnelles et âges confondus se mêlent pour rouler ensemble le temps d’un trajet dans le but de réduire drastiquement leurs coûts de déplacement. Le fonctionnement est assez simple, il suffit de renseigner un point de départ et d’arrivée, ainsi que la date souhaitée de voyage, pour apercevoir ensuite toute une liste de conducteurs prêts à prendre des passagers en covoiturage pour ce même trajet.
Chaque conducteur possède une fiche, avec sa photo, ses options (fumeur ou non, animaux acceptés ou pas), les avis des précédents clients sur lui… Dès lors que vous avez fait votre choix, vous n’avez plus qu’à réserver votre trajet qui devra être validé par le conducteur.

OUIBUS et Flixbus : le choix de l’autocar

Le marché de l’autocar en France connaît un pic de croissance incroyable avec 7,2 millions de voyageurs rien que pour l’année 2017. Au sein de ce dernier, OUIBUS dépasse son concurrent Flixbus avec 48 % des parts de marché contre 36 % pour son rival. Cette nette progression confirme l’intérêt des Français pour l’autocar, qui voit son réseau se développer actuellement de plus en plus pour desservir toujours davantage de villes.
Ainsi, il est prévu qu’en 2019, des stations de ski soient rendues accessibles en car et que l’on puisse réaliser des voyages de nuit en toute facilité par ce biais.

La SNCF : et le train dans tout ça ?

La SNCF gère près de 30 000 km de chemins de fer et de lignes à grande vitesse. L’ensemble du réseau connaît depuis peu de grands travaux de rénovation et de modernisation suite à un important investissement de 5,2 milliards d’euros, avec notamment pour projets un système de sécurité renforcée, une nouvelle application dédiée aux signalements des incidents, un meilleur réseau d’information ainsi qu’un nouveau système de paiement par smartphone pour ne citer que quelques exemples.
Malgré les travaux en cours et les dysfonctionnements constatés, la fréquentation des trains et des TGV a fortement augmenté en 2017, avec une hausse de 82 millions de passagers en plus par rapport à l’année précédente.

Courte et longue distance : qui est le moins cher ?

Après avoir clairement défini les leaders pour chaque moyen de transport, comparons les prix pratiqués par ces derniers pour deux trajets différents : Nantes — Strasbourg, deux villes situées à une longue distance l’une de l’autre et Nantes — Rennes, séparées de leur côté par seulement 100 kilomètres.

Nantes — Strasbourg : quel moyen de transport est le moins cher ?

En choisissant FLIXBUS, vous mettrez au départ de Nantes approximativement 12 à 16 heures de route en fonction de l’horaire de départ pour arriver à Strasbourg, pour un budget allant de 30 à 60 euros en moyenne.
Le train quant à lui vous permettra d’arriver plus vite, en seulement 5 h 30 de trajet environ et propose de nombreux horaires de départ possibles. En revanche, le prix est nettement supérieur puisqu’il dépasse les 100 euros. En moyenne, il vous faudra donc déverser 3 fois plus que pour le bus.
Le covoiturage en passant par Blablacar est la solution la moins onéreuse pour les voyageurs pressés. En effet, le trajet de 865 km séparant Nantes et Strasbourg se réalise en 8 h 30 par le réseau routier national (A11 et A4) pour un prix de 60 euros en moyenne. Toutefois, les montants constatés sur Blablacar peuvent sensiblement varier à la hausse comme à la baisse en fonction des tarifs pratiqués par le conducteur.
Ainsi, sur une longue distance, le compromis idéal entre coût et temps semble nettement à l’avantage du covoiturage. Pour ceux qui sont pressés, le train est la solution ultime à condition de payer le prix fort. En revanche, pour les voyageurs dont le budget est relativement faible, le bus est à priori le moyen de transport qui nécessite le moins d’investissement.

Nantes — Rennes : quel moyen de transport est le moins cher ?

Distantes de 100 km seulement, Nantes et Rennes peuvent être reliées par plusieurs modes de transport.
Le train TER effectue le trajet en 2 h 15 pour 18 euros contre 42 euros pour le TGV. Quant au bus et au covoiturage, ils semblent être les plus compétitifs à tous points de vue. En effet, OUIBUS, FLIXBUS et BLABLACAR font le trajet direct en seulement 1 h 15-1 h30 depuis le Parc Relais de l’Haluchère de Nantes jusqu’à la gare SNCF de Rennes, et ce pour 5 euros seulement.
Ainsi sur courte distance, l’autocar et le covoiturage sont les solutions les plus rapides et les moins onéreuses.

12C
très nuageux
93% humidité
vent 3km/h S
H 12 • L 11
13C
Mar
12C
Mer
12C
Jeu
10C
Ven
8C
Sam
12C
93% humidité
vent 3km/h S
H 12 • L 12
9C
Mer
11C
Jeu
7C
Ven
7C
Sam
7C
Dim