Ne dit-on pas que tous les chemins mènent à Rome ? De nombreuses grandes métropoles desservent la ville éternelle à moindre coût, alors autant en profiter ! Cette cité magnifique a traversé le temps et dispose de très nombreux sites historiques à ne pas manquer. Dans cet article, nous vous présenterons les sites touristiques dignes d’intérêt, et comment éviter les écueils, les attrape-touristes, etc.

Rome et son patrimoine historique

Les églises

S’armer de patience est impératif quand on souhaite visiter la Cité du Vatican : Pigeonmalin vous recommande de vous lever tôt pour éviter la cohue de touristes ! Pensez également à adopter une tenue correcte : la plupart des églises et des lieux religieux bannissent les shorts et autres débardeurs. Soyez un touriste astucieux et respectueux pour profiter des lieux en toute sérénité. Mais la découverte du Saint-Siège et de tous ses joyaux vaut largement le détour.
Il abrite entre autres la très célèbre basilique Saint-Pierre, l’un des édifices religieux les plus connus dans le monde. Y reposent d’innombrables œuvres d’art très célèbres, que vous prendrez certainement beaucoup de plaisir à admirer. Difficile de venir au Vatican sans passer par la chapelle Sixtine, caractérisée par ses somptueuses décorations et ses incroyables fresques, à l’instar du Jugement dernier peint par Michel-Ange, ou encore d’admirer sa célèbre Pietà. Le patrimoine historique religieux n’aurait pas la même aura sans deux autres églises exceptionnelles : la Basilique Sainte-Marie-Majeure, et la Basilique Sainte Marie du Trastevere.



Les places

Elles servent de décors féeriques à quantité de cartes postales et fascinent ainsi autant les visiteurs de Rome que les habitants ! Ce sont les places historiques de la ville éternelle, sur lesquelles on adore prendre des selfies ou se rafraîchir, une glace ou un granité à la main. Ce sont également des repaires de vendeurs à la sauvette et de petits arnaqueurs, même si les carabinieri font des rondes régulières. Attention à vos sacs !
Parmi elles, on distingue la très vaste Piazza del Popolo, située à l’extrémité de 3 grandes avenues. Nous vous recommandons d’y venir en soirée, vous tomberez forcément sous le charme de sa belle fontaine illuminée. La Piazza di Spagna est un autre lieu qui attire, du 1er janvier au 31 décembre ! Sa célébrité tient notamment à son monumental escalier. Vous succomberez aussi à la beauté de la Piazza Navona, qui abrite entre autres l’impressionnante fontaine Barcaccia et l’Église de la Trinité-des-Monts.

Les musées

Que vous soyez avide de culture ou que vous cherchiez une activité d’intérieur pour pallier un temps maussade, vous aurez l’embarras du choix tant Rome compte de musées attractifs. Les passionnés d’histoires se pressent aux musées du Capitole qui hébergent des collections hors du commun. Il y a ensuite la galerie de la Villa Borghese, où l’on peut contempler une grande variété de sculptures néo-classiques. La galerie nationale d’art moderne rend quant à elle hommage à des artistes contemporains italiens, mais également européens.

D’autres monuments emblématiques de Rome

Le Colisée

L’antique amphithéâtre romain ne laissera personne insensible, y compris ceux qui n’ont pas vu Gladiator. L’enceinte a notamment servi à l’organisation des combats de gladiateurs au 1er siècle apr. J.-C., mais également à de nombreuses représentations et fêtes.

Le Panthéon

Situé entre la fontaine de Trévi et la Piazza Navona, le Panthéon témoigne de la richesse du patrimoine culturel et antique romain. C’est un édifice qui a eu une influence significative sur les architectes européens et américains.

La fontaine de Trévi

Voyager à Rome : ce qu'il faut absolument voir dans la ville éternelle

Construite à la demande du pape Clément XII, la sublime Fontaine de Trévi n’a pas pris une ride et suscite toujours l’intérêt des touristes venus des 4 coins du Monde. N’oubliez pas de jeter une pièce dans le bassin en tournant le dos au monument, une coutume porte-bonheur on ne peut plus amusante !

Son stade de foot

Comment énumérer les monuments les plus emblématiques de la ville éternelle sans citer le Stade Olympique ? Édifié en 1953 au nord de la ville, il demeure actuellement l’enceinte de deux équipes participant à la première division du championnat de football italien à savoir la Lazio Rome et l’AS Roma. Deux institutions de renommée mondiale, qui se partagent une enceinte dont la capacité d’accueil dépasse les 72 000 places.
Généralement, quand la première est en déplacement sur l’un des 19 autres terrains de Série A, la seconde joue à domicile dans son “Stadio Olimpico”. Par ailleurs, la Lazio Rome et l’AS Rome se rencontrent deux fois par an dans ce grand écrin à l’occasion d’un des derbys les plus chauds du Vieux Continent. Vous aimeriez assister à l’un des matchs d’une des deux équipes lors de votre séjour ? Il est possible selon les affiches de dénicher des billets à bas prix, par exemple au sein de la Curva Nord ou de la Curva Sud, les noms respectifs des deux virages du Stadio Olimpico.

Le patrimoine gastronomique

Les spécialités culinaires romaines

Voyager à Rome : ce qu'il faut absolument voir dans la ville éternelle #2

Après avoir posé vos valises, il faudra vous mettre en quête d’une bonne table pour recharger vos batteries. Des trattoria populaires aux restaurants gastronomiques en passant par les incontournables bars à vin : vous ne saurez plus où donner de la tête si vous êtes doté d’une âme gourmande !
Si vous suivez les conseils d’un guide ou si vous vous référez aux avis laissés par des voyageurs raisonnés, vous pourrez découvrir quelques-unes des meilleures spécialités culinaires italiennes, dont les pâtes, bien sûr. Attention, c’est copieux : évitez le très français « entrée-plat-dessert », vous risquerez d’être surpris par les énormes assiettes d’antipasti que les Italiens dégustent seules à midi !
On songe tout d’abord à la salade de fèves et pecorino, une entrée légère, idéale durant la saison printanière. Elle peut précéder les succulentes pâtes à la carbonara, ce plat à savourer si vous venez pour la première fois en Italie. La Pizza alla Romana compte également parmi les mets de choix : elle s’illustre par la finesse de sa pâte et une garniture exquise composée de mozzarella di bufflona, sauce tomate, anchois, huile d’olive et origan. Pour l’accompagner, laissez vous tenter par des vins régionaux tels que le Frascati Superiore ou le Cesanese del Piglio. Il vous reste un peu de place ? Le tiramisu saura combler la fin de votre repas !

Les meilleures recettes italiennes

Grande capitale oblige, des restaurateurs des provinces italiennes se sont installés aux 4 coins de Rome. Certains ont choisi de proposer leur cuisine à Trastevere, d’autres à Pariolo, Esquilino ou encore Trieste. Les bonnes adresses piémontaises revendiquent chacune de concocter les meilleures agnolotti, des pâtes garnies de viandes, d’épinards, de fromage ou encore de légumes.
Des tables très fréquentées affichent aussi sur leurs cartes les délices lombards tels que le Risotto alla milanese ou la côtelette de veau traditionnelle, de cette même ville. On vous invite en outre à goûter à l’authentique Bruschetta des Abruzzes, un ambassadeur de la cuisine italienne depuis tant d’années.

Rome

13°

ciel dégagé
100% humidité
vent : 2m/s NO
MAX 16 • MIN 11

11°
Mar

12°
Mer

12°
Jeu

12°
Ven

14°
Sam

Temps à partir de OpenWeatherMap

LAISSER UN COMMENTAIRE