Vous pensez qu’il ne se passe rien à Lyon le dimanche ? Détrompez-vous ! S’il est vrai que la dernière journée de la semaine est traditionnellement la plus calme, avec ses nombreuses boutiques fermées et ses déjeuners en famille, la capitale des Gaules propose néanmoins un grand nombre d’activités et de loisirs à pratiquer seul, en couple, entre amis ou en famille. Suivez le guide !

Où sortir à Lyon le dimanche ?

Se mettre au vert

D’accord, le dimanche est une journée tranquille, ça veut dire : du farniente, ne rien faire du tout, profiter d’un bon bouquin, etc. Mais quitte à ne rien faire de spécial, autant profiter du beau temps pour aller se mettre au vert dans l’un des espaces dédiés les plus charmants de Lyon :

  • Le Parc de la Tête d’Or : situé entre le 6e arrondissement de Lyon et Villeurbanne, cet immense jardin déploie pour vous ses vastes pelouses, ses arbres luxuriants et son lac, sur lequel vous pourrez organiser une romantique balade en barque. Les activités sont si nombreuses qu’elles possèdent leur propre site web, ici. Seul hic : dès qu’un rayon de soleil franchit la barrière des nuages, la moitié de Lyon s’installe à la Tête d’Or. Misanthropes, passez votre tour !
  • Le Parc des hauteurs : comme son nom l’indique, ce parc, ou plutôt cet ensemble de parcs, regarde Lyon de haut, depuis la colline de Fourvière. On y accède par le funiculaire, et c’est comme de pénétrer dans un espace totalement indépendant de la ville, pourtant si proche. Bon point : on y est décidément plus au calme !

Moins verts, un peu plus bitumineux, mais parfaits pour prendre un bon bol d’air : ce sont les berges du Rhône. Ces 5 km aménagés qui longent le fleuve, entre le pont Raymond Poincaré et le parc de Gerland, sont rythmés par 8 séquences paysagères variées et de nombreuses installations dévolues aux loisirs urbains (roller, pétanque, toboggans, transats, etc.). Là encore, mieux vaut ne pas être allergique à la population.

Cultiver sa culture

Sortir à Lyon le dimanche n’implique certainement pas d’abandonner toute vie culturelle. Au contraire, n’est-ce pas le jour idéal pour ouvrir ses horizons et se laisser happer par les découvertes les plus étonnantes dans tous les domaines ?

Ça tombe bien : les musées sont ouverts le dimanche ! Voici deux idées qui mêlent plaisir et culture :

  • Le musée des miniatures et du cinéma. Situé dans le Vieux-Lyon, il est souvent admiré (surtout sa vitrine avec son Mogwaï animé, tiré du film Gremlins), rarement visité. Quel dommage ! Entre décors de films célèbres et reproductions des monstres qui vous ont fait crier dans le noir, cet établissement injustement délaissé se visite idéalement en famille.
  • Le musée des Confluences. Véritable OVNI architectural (sauf que les OVNI, ça vole, et pas un musée, mais vous aurez compris), ce lieu sans équivalent tire son nom du fait qu’il est situé au confluent du Rhône et de la Saône. Il y a un peu de tout dans ce musée-monde, depuis nos origines jusqu’aux réflexions sur la mort. Mais si tout cela vous semble un peu trop profond pour un dimanche, il est toujours possible de se promener dans les jardins ou d’aller écouter un concert de jazz dans la salle qui va bien.

Et vous savez quoi d’autre est ouvert le dimanche à Lyon ? Les cinémas (UGC Ciné Cité et Astoria, Pathé Bellecour, ainsi que toutes les salles indépendantes du centre-ville), les salles de concert et les théâtres ! Pour repérer les salles de spectacle de la ville, le site de l’Office du tourisme sera votre meilleur ami.

Faire des folies avec son portefeuille

Certes, la plupart des boutiques du centre-ville risquent de vous opposer leurs rideaux baissés. Pour autant, sortir à Lyon le dimanche dans le but de casser sa tirelire est toujours possible, à bien des endroits :

  • Les boutiques de la rue Saint-Jean, dans le Vieux-Lyon, font profiter les touristes de leurs bonnes affaires. Tout ça est un peu kitsch, mais bon, on est là pour se détendre, non ? Sinon, celles du quartier de la Guillotière sont bel et bien vivantes, elles aussi, même le dimanche.
  • Le marché de la Création, quai Rolland. Ne vous demandez pas si c’est de l’art ou du cochon : allez-y faire un tour pour découvrir les œuvres exposées par une centaine d’artistes. Vous n’y trouverez pas du Puvis de Chavannes, mais qui sait ? Ces gens-là seront peut-être célèbres demain.
  • Le marché aux puces du Canal. Après celles de Saint-Ouen à Paris, ce sont les plus grosses puces de France : pas étonnant que ça vous démange d’y aller jeter un œil ! Les bonnes affaires, toutefois, se font au lever du soleil – ce qui, un dimanche, peut tout à fait sembler sacrilège.

Et puisqu’il faut bien manger (dans tous les sens que revêt cette expression), profitez donc de votre dimanche de sortie à Lyon pour faire honneur à la gastronomie, locale ou pas. Si vous êtes un vrai Lyonnais, vous savez que les huîtres sont une tradition le 7e jour de la semaine, tout comme le buffet asiatique. Mais l’autre option, c’est le fameux brunch bien branché, qui n’a pas épargné la ville aux deux collines.

Sortir à Lyon le dimanche, c’est la promesse de pouvoir profiter d’une ville magnifique, bourrée d’activités en tous genres, pendant cette journée traditionnellement bien vide !

se detendre un dimanche à lyon

0C
93% humidité
vent 2km/h N
H 3 • L -2
-0C
Mar
5C
Mer
5C
Jeu
4C
Ven
4C
Sam