Elle fait partie des lieux les plus bio-diversifiées au monde, l’île de Mayotte marie parfaitement la mer avec son lagon (5ème plus beau au monde) et sa faune et sa flore exceptionnelles. Tout se confond dans ce joyau de l’Océan Indien. Sa nature luxuriante ne manquera pas d’attirer l’œil avisé des friands de randonnées. Forêt primaire, mangrove, cascade, champ d’ylang-ylang, ou encore sel de Mandélé… Bienvenue à Mayotte !

Mayotte, un petit paradis préservé

Mayotte l’île au lagon

Mayotte possède l’un des plus grands et plus beaux lagons au monde. Un statut qui lui donne une visibilité mondiale. Le lagon fait plus de 4 km entre la côte et la barrière et atteint jusqu’à 70 mètres de profondeur. Il s’agit du deuxième plus grand de France, il talonne de près celui de la Nouvelle-Calédonie. C’est un véritable aquarium naturel ou cohabitent baleines, dauphins, poissons en tout genre. Les amateurs de la mer seront émerveillés par cette faune et cette flore marine et pourront admirer les dauphins au mois d’octobre et peut-être des surprises pour ceux qui s’y rendront pour les grandes vacances. La passe en S (à cause de sa forme sinueuse) accueille chaque année de nombreux plongeurs. Depuis 1990, le site de plongée a été instituée comme Réserve intégrale marine !

Mayotte c’est aussi une nature qui fascine pour ses innombrables hectares de vanille ou encore du fameux ylang-ylang qui ne pousse que sur le sol mahorais.

Mayotte, un joyau de la nature

Champs d’ylang-ylang et de vanille, on l’appelle aussi l’île aux parfums grâce à ces deux fleurs qui inondent l’environnement de senteurs inédites à l’aide des alizés. Entre forêts humides et forets primaires, le territoire mahorais abrite une végétation dense composé de canneliers, de vanille et d’orchidées. Mais c’est sans doute l’ylang-ylang qui fait la renommée du caillou. Le parfum envoûtant de cette fleur en forme d’étoile jaune vous accompagneront tout le long de votre séjour. Sachez aussi que Mayotte est le seul territoire ultramarin à cultiver le baobab. Conscient de cette richesse les professionnels de l’agriculture qui se sont lancées dans la culture du baobab ont déjà fabriqués de nombreux dérivés de ce dernier : jus, farine, confiture aux saveurs de cet arbre qui lui à son tour fait la renommée de l’Afrique ont fait fureur au salon de l’agriculture 2016 à Paris.

Au delà de ce lagon exceptionnel, de cette nature fascinante, Mayotte est le visage d’une société aux traditions multiples qui s’entremêlent parfaitement. Une singularité possible grâce à cette culture plurielle.

Mayotte aux multiples visages

Les traditions perdurent à Mayotte fruit d’un métissage malgache, indien, arabe ou encore chinois. Le patrimoine mahorais n’est pas visible. En effet, les histoires, les contes et le savoir-faire se transmettent par les « fundis » (des maîtres enseignants) ce sont eux qui possèdent le savoir. Les résidents sont très proches de ces traditions et n’hésiteront pas à vous faire découvrir les danses traditionnelles : garassise, shigoma, tam-tam boeuf, m’godro, des noms qui ne vous inspirent rien pour l’instant mais que vous allez adopter sans sourciller. Aussi, lorsque vous vous imprégneriez de cette culture, les femmes

apprendront à leurs hôtes féminins les secrets de leur beauté qui fait jalouser plus d’une, peau de bébé, maquillage naturel (fabriquées par elles-mêmes) les Mahoraises à les regarder resteront jeunes éternellement….Faites comme elles !

Lagons, traditions, nature immaculée, Chacun de vos pas sur l’île aux parfums vous transportera à chaque fois dans un espace-temps intact et grandiose. Ne vous en faite pas aucun envoûtement n’est prévu si ce n’est que vous-mêmes qui constatez le paradis sur lequel vous avez atterri !