Un emplacement privilégié

l’Idol hôtel est le nouveau fleuron de la collection Elegancia Hotels qui depuis 1999 a métamorphosé l’univers de l’hôtellerie parisienne. Il est niché rue d’Edimbourg, rue calme du 8ème arrondissement, dans le quartier le plus musicien de la capitale, celui des luthiers, des archetiers et des éditeurs musicaux, non loin des Grands magasins, de la Madeleine et de l’Opéra.

Idol hôtel, une visite tonifiante dans un 4 étoiles parisien

Dans la lignée de lieux exceptionnels et insolites tels que Le Five, Le Hidden, Le Crayon et Le Crayon rouge, L’Armoni et d’autres, conçus autour d’un thème spécifique mis en scène par des designers et des artistes de renom, l’Idol hôtel est quant à lui un hymne tout entier dédié la musique.

Musique soul-funk-pop à tous les étages

Yves Gasparini pour la conception, Julie Gauthron pour la décoration, tous deux passionnés de musique, ont unis leur talent et leur imagination débordante pour nous offrir une scénographie époustouflante.

Dès la réception et les petits salons le « ton » est donné : aux murs, une palette de couleurs chaleureuses, allant d’un dégradé de violet, mauve et rose fané, au marron, rouge et jaune moutarde, s’affiche sur des papiers peints contrastés, rehaussés de baguettes or. Le mobilier et les luminaires, une guitare oubliée sur un fauteuil, parachèvent ce décor, véritable plongée dans le meilleur des années 60-80.
On remarquera un tableau néon de Julie Gauthron elle-même « Le son de la trompette », une suspension  et une lampe sur pied, éditées par DelightFull, tout un orchestre de trompettes étincelantes, en laiton recouvert d’or.

La suite de la visite ne sera pas décevante, les espaces communs sont  équipés de platines-disques et les 32 chambres d’enceintes sphères Hifi « Planet L », emblèmes de la marque Elipson, prêtes à diffuser jazz et musique noire, sélection pointue de François Mazza, alias “DJ Maz” et de Yann Gasparini, ou encore des événements musicaux parisiens, ou même votre propre playlist favorite.

Un hôtel musical, haut en couleurs

Pas d’uniformité, toutes les chambres sont différentes et de dimensions confortables, nous sommes dans un hôtel de luxe !
Elles portent des noms évocateurs et amusants, Lady soul n°1,  Give me the night,  Feeling good, qui porte si bien son nom, Moon blue et deux suites spectaculaires, Blue sunshine, boudoir d’un bleu profond et lumineux qu’irradie une somptueuse baignoire latérale et My chérie amour, boudoir rouge flamboyant et gris doté lui aussi d’une superbe baignoire.

Dans cet univers très « Pop », les couleurs explosent, se répondent, s’affrontent, s’entrechoquent dans un meli-mélo éblouissant et joyeux, parfois pas moins de 9 couleurs rassemblées avec une audace particulièrement réjouissante !
Les matières aussi rivalisent entre elles, miroirs, tissus unis, écossais ou à chevrons, mosaïques, papiers peints, faïences multicolores, corian (mélange de résine acrylique et de matières minérales), têtes de lits matelassées, bois de chêne décoloré au sol. Le décor rythmé avec force,  symphonie visuelle qui explore toutes les nuances du cercle chromatique, nous procure des sensations psychédéliques, jamais pesantes tant la partition est magistralement maîtrisée.

Chaque détail a été soigneusement pensé et se fond dans un ensemble ébouriffant, qui paradoxalement est harmonieux :

L’atmosphère est chaleureuse, pétillante, espiègle et gaie, nous  sommes loin des décors minimalistes et froids, trop longtemps à la mode…
Et c’est tant mieux pour les touristes étrangers et provinciaux qui seront tout aussi séduits par les tarifs attractifs pratiqués dans ce 4 étoiles sympathique et « décomplexant », aux lits vastes et accueillants où il doit faire bon s’endormir.

Idol hôtel, une visite tonifiante dans un 4 étoiles parisien #2

Paris
13°
ciel dégagé
76% humidité
vent : 3m/s S
MAX 14 • MIN 12
14°
Sam
13°
Dim
11°
Lun
11°
Mar
11°
Mer
Temps à partir de OpenWeatherMap

LAISSER UN COMMENTAIRE