Si vous envisagez de voyager en Australie, il est impératif d’obtenir un visa. Ce dernier doit correspondre à la raison de votre venue dans ce pays. En effet, le visa que vous allez demander doit être en conformité avec le but de votre arrivée : voyage, études ou travail. Pour être certain d’effectuer la bonne démarche, voici un petit guide des visas existants.

Tourisme en Australie

Visa pour l'Australie

Pour un séjour en Australie d’une durée de 3 mois maximum, les visas “Visitor” permettent de visiter l’Australie, d’y étudier dans le temps indiqué ou encore de faire du bénévolat. On en distingue 3 :

  • ETA Visitor : pour les personnes en provenance de certains pays en dehors de l’Union Européenne
  • Visitor Visa : pour allonger la période de séjour sur le territoire de 3 à 6 ou 12 mois
  • eVisitor : pour les européens souhaitant rester en Australie jusqu’à 3 mois

Travail et études

Melbourne en Australie

Le WHV

Le visa le plus répandu pour allier travail et tourisme est le WHV ou Working Holiday Visa. Il permet d’alterner travail et visites pour les jeunes âgés de 18 à 30 ans, il est rapide à obtenir et coûte environ 300 euros.

Les visas de travail

Il en existe 3 :

  • le Temporary Work : il concerne les ressortissants embauchés depuis leur pays d’origine pour le compte d’une société australienne ou étrangère, c’est un visa temporaire
  • Skilled Migrant Visa : ce visa requiert du temps et de l’argent. En effet, pour vivre et travailler de façon illimitée en Australie, il faut attendre jusqu’à 2 ans pour obtenir le Skilled Migrant Visa !
  • Business Visa : ce visa permet de séjourner en Australie, le temps d’une mission pour une société, par exemple

Visa pour étudier

Avant d’en faire la demande, il faut justifier d’une inscription dans une institution d’éducation dans le pays. Ce visa coûte environ 430 euros.

Les visas présentés sont différents selon l’objectif de votre voyage en Australie mais il est nécessaire d’anticiper l’objet de votre venue avant de commencer les demandes et démarches car les durées et coûts d’obtention sont inhérents aux types de visas que vous envisagez.