Nomade en Pays de Langres

Un spectacle et une exposition de photographies, “Nomade en pays de Langres”, se déplaceront de villes en villes dans cette région de Haute-Marne, jusqu’au mois de septembre 2017. Pour l’un et l’autre, il s’agit d’un cheminement artistique, évocateur des hauts lieux patrimoniaux et culturels du département. Les touristes y feront de belles découvertes, les autochtones reconnaîtront aisément des endroits familiers.

Théâtre et “géopoésie” !

Le spectacle, autour d’un texte de Juliette Speranza, mis en scène par Sylvain Chiarelli, est interprété par la Compagnie Préface : Catherine Mandret et Marion Sancelier, accompagnées par Jean-Claude Pouyet, compositeur – interprète à la guitare.

La jeune Mathilde fuit un monde qui se meurt. Au fil des ses errances en Pays de Langres, selon un itinéraire identifiable géographiquement, elle rencontre successivement des personnages, drôles, inquiétants, fantastiques, jamais ordinaires, qui font jaillir un univers étrange et poétique où réalité prosaïque et rêve s’entremêlent, s’entrechoquent dans un mouvement alerte et continue… qui nous égare pour mieux nous surprendre.

Un univers que les deux interprètes servent avec une énergie farouche, sur une très belle musique, mélodieuse et charmeuse qui habille le spectacle et le magnifie.

Agenda du spectacle

Photographies, Haute Couture et patrimoine

Le concept de l’exposition est original, il associe en effet Haute Couture et architecture.
Nathalie Malric a ainsi photographié une série de modèles de robes du soir créées par Yiqing Yin, portées par différents modèles, dans des lieux prestigieux du patrimoine architectural du Pays de Langres.

“Insouciance” à Coiffy-le-Bas [© Nathalie Malric]

15 lieux, 15 robes, une belle mise en scène qui joue sur les couleurs, la majesté des pierres, des décors romantiques et mystérieux, le résultat est réussi ! Un catalogue en prolonge le plaisir : de grande qualité plastique, il propose l’ensemble des clichés de l’exposition en y ajoutant de très beaux détails d’architecture et des gros plans sur les robes somptueuses, ici l’arc en plein cintre de la Tours du Petit Sault à Langres, là le délicat plissé de la robe “L’attente”. On peut néanmoins regretter l’absence de texte qui nous aurait renseignés sur l’histoire des lieux, même succincte, sur la photographe et sur la créatrice des robes.

“Alba” à l’Abbaye d’Auberive [© Nathalie Malric]

La belle affiche de cette exposition reprend le modèle “L’Echappée” devant la Tour Piquante des remparts de Langres.

[© Nathalie Malric]

Pour en savoir plus et connaître les lieux et dates de ces manifestations …