Quand je veux entamer un voyage quelque part, je vieille à ce que ma destination soit la plus originale de toutes les destinations de mes collègues pour pouvoir frimer une fois revenu à la routine du boulot !

Cette fois ci, j’ai pris une carte du monde qui mesurait la dimension de la table de mon salon, et j’ai posé le doigt sur une extrémité du monde, celle de l’Amérique du Sud, juste au niveau de ce qu’on appelle la Patagonie, ou le Grand Sud.

Une fois sur place, on est juste ébloui par l’immensité d’une terre grandiose qui regroupe un nombre impressionnant de grands lacs, de glaciers, de forêts. Ce sont des coins où peu de personnes osent s’aventurer, par crainte ou par lâcheté, alors que pour moi, ça restera une des aventures les plus sensationnelles à vivre…

Ni intégralement dans le Chili, ni dans l’Argentine, la Patagonie est une très belle synthèse de la beauté extrême du Sud du continent Américain, là où l’on trouve peu d’habitants au kilomètre carré mais énormément de réserves naturelles établies sous forme de parcs protégés, à la disposition des touristes qui y viennent faire une visite.

Le Grand Sud de la Patagonie

Vous avez forcément tous un abonnement de bouquets de chaînes satellitaires, avec la chaîne Ushuaia, alors figurez vous qu’il s’agit de la plus grande ville de la Patagonie !!

C’est d’ailleurs la seule ville qui abrite un nombre significatif d’habitants, alors que les alentours ne sont formés que d’un ensemble d’îlots étendus jusqu’au large du célèbre et mythique Cap Horn.