Si vous avez pris l’avion cet été, vous n’avez pas échappé aux contrôles de sécurité.
Une fois vos valises enregistrées en soute, vous devez passer vos bagages à main au scanner, et vous soumettre vous-même à un passage sous un portique afin de contrôler que vous ne montez pas à bord avec des objets qui pourraient mettre en danger d’autres passagers.

Prenez l’avion tranquille : l’Union Européenne veille sur vous

La liste des objets interdits en longue, mais c’est à ce prix que l’équipage peut garantir votre complète sécurité :

  • Allumettes, briquets, combustibles, batteries électrolytiques, cartouches d’imprimantes
  • Piles et batteries au lithium de puissance supérieure à 160 Wh
  • Feux d´artifices, pétards, feux de Bengale, fusées de détresse
  • Armes réelles et factices, gaz lacrymogènes
  • Bouteilles de gaz, ou de plongée à oxygène.
  • Peinture, vernis, laque
  • Matières toxiques, matières infectieuses, matériaux radioactifs.
  • Produits chimiques, engrais, désherbants, pesticides, insecticides
  • Décapants, eau de Javel, chlore, lessive
  • Liquides inflammables
  • Thermomètres à mercure, baromètres
  • Et torches de plongée

Mais la lutte contre le terrorisme ne s’arrête pas là !

L’Union Européenne met en oeuvres de nombreuses actions afin de vous protéger en toutes circonstances.
Son action se décline en 4 points :

  1. Empêcher les organisations terroristes de récolter des fonds, le plus souvent par des moyens illicites.
    Sans argent il est impossible d’équiper et d’entraîner des terroristes, ou de préparer la moindre opération qui pourrait mettre en péril votre sécurité.
  2. empêcher le recrutement de membres.
    C’est en garantissant les mêmes chances à chacun, et en protégeant les fondements de la démocratie que l’Union Européenne tue dans l’oeuf toute justification idéologique d’actes terroristes.
  3. Contrôler la distribution de produits pouvant servir à la fabrication d’explosifs
  4. Et surveiller de près les sites pouvant être la cible d’attentats

Alors la prochaine fois que vous prendrez l’avion vous pourrez partir l’esprit tranquille : l’Union Européenne veille sur vous.