Une expatriation vers un pays étranger est souvent un défi pour une famille. Surtout quand il s’agit d’un pays vraiment étranger comme l’Inde. Certes, leur seconde langue ést l’anglais, mais cela n’empêche pas à chacun de vivre cetteexpatriation comme quelque chose de nouveau.

Quels sont donc les points à retenir et les démarches à suivre face à cette expatriation en Inde ?

Les premières actions à réaliser avant l’expatriation

En effet, vivre dans un pays lointain et nouveau reste une expérience de vie très enrichissante, mais cela entraîne plusieurs points de vigilance.

Que vous y alliez pour le travail ou pour les études, vous devez préparer votre départ. Cela commence par l’apprentissage de la langue maternelle de l’Inde, de la culture du pays, en passant par l’anticipation de certaines choses comme une école homologuée par l’éducation nationale (liste sur le site de l’AEFE).

Cela semble quelque chose d’anodin, mais c’est tout un parcours que vous devez passer sans échec. De plus, cette préparation ne s’improvise pas du jour au lendemain, il vous faut des mois de préparation afin de bien vous intégrer dans votre nouvelle vie. Une fois que cela est mis en place, vous pouvez commencer par trouver un travail dans votre pays d’accueil.

Expatriation en Inde

Les démarches à suivre pour une expatriation sécurisée

Trop souvent, l’on ignore qu’il existe une assurance expatriation, bien utile en cas de souci. Mais obtenir une telle assurance nécessite quelques démarches à suivre pour éviter toute forme de surprise pendant et après votre retour.

Ainsi, vous devez tout d’abord prévenir votre assureur en ce qui concerne votre protection sociale. En effet, vous êtes sur le point de quitter le cadre administratif français pour rejoindre celui de l’Inde. Si celui-ci ne dispose pas d’un régime de protection, vous pouvez faire partie des régimes privés d’assurance santé. Le fait de vous inscrire auprès de la caisse des Français à l’étranger est aussi une option à prendre en compte. Toutefois, le coût de cette adhésion est d’une centaine d’euros environ.
Avoir une carte d’assurance maladie valable pour une année est aussi une chose à ne pas négliger pour une expatriation. Cela vous permet de bénéficier d’un soin quelconque sans pour autant dépenser.
Enfin il existe diverses formules d’assurance expatriation, à comparer évidemment pour choisir celle qui est la mieux adaptée à sa situation.

Comme vous le constatez, de nombreux points sont à prendre en compte avant de partir. Renseignez vous.