Un pays extraordinaire qui se visite toute l’année, où la nature est incroyable, où les habitants sont chaleureux, où la gastronomie est succulente, existe : l’Argentine est non seulement un territoire qui bénéficie d’atouts hors-du-commun, comme nous l’avons vu dans un précédent sujet, mais en plus, on peut découvrir ce pays tout au long de l’année, peu importe la saison.

Découvrir l’Argentine, au fil des saisons

Cependant, il est important de s’organiser, car les régions d’Argentine sont bien différentes les unes des autres et leurs climats sont très variables également : des étés subtropicaux aux chaleurs caniculaires, au vent glacial de l’hiver, mieux vaut savoir où aller et quand. De plus, il faut avoir en tête que les saisons sont inversées par rapport à l’hémisphère Nord.

Voici quelques conseils pour ne pas se tromper et profiter au maximum de son expérience de voyage dans ce pays époustouflant.

L’été

La Patagonie est la région qui se visite idéalement en été. En effet, les températures sont particulièrement clémentes à cette époque et comme la saison est la plus touristique, plus de services sont accessibles : transports publics, restauration, hébergement, activités…
Le Nord du pays (Iguazu à l’Est ou les villages traditionnels andins du Nord-Ouest Argentin par exemple), est à éviter pendant la saison estivale : en effet, les températures peuvent être très élevées dans la journée. De même que la capitale argentine, qui, en été, voit le nombre de ses touristes augmenter considérablement, et il peut y faire très chaud : il n’est jamais agréable de visiter une grande ville sous un soleil cuisant.

L’automne

La région des lacs, Mendoza, et Córdoba, sont des endroits magnifiques en automne. Les températures ne sont pas exceptionnelles mais tout de même agréables, et surtout, la nature est splendide lorsqu’elle arbore ses flamboyantes couleurs rouge et or. En outre, les visiteurs sont moins nombreux, ce qui rend encore plus charmant ces lieux.

L’hiver

Pour les amateurs de ski, la saison s’étend de mi-juin à mi-octobre, en Patagonie andine et en Terre de Feu notamment, sachant que les porteños – les habitants de la capitale – sont très présents sur les pistes en juillet et août : ces mois sont à éviter de préférence car les prix augmentent et la foule est présente !

Le printemps

Saison idéale pour profiter de la flore mais surtout de la faune environnante, le printemps est propice à la découverte de nombreux endroits en Argentine. La Péninsule de Valdés est incroyable à cette période de l’année car c’est à ce moment là que les animaux terrestres et marins sont les plus accessibles.
Buenos Aires est également une bonne option si l’on vient en Argentine au printemps : l’activité est moins grouillante et il fait bon flâner sur les marchés, prendre un verre à la terrasse d’un café, se promener dans l’un des nombreux parcs verdoyants de la ville, profiter de la vie nocturne…

Si vous souhaitez visiter le pays dans sa globalité, il n’y a pas vraiment de période idéale, cependant, mieux vaut partir au printemps ou en automne : en effet, les températures ne sont ni trop froides dans le Sud, ni trop chaudes dans le Nord du pays.
Pensez néanmoins à contacter des spécialistes de la destination, comme l’équipe de l’agence Argentina Exceptión, qui, forte de son expérience, pourra vous orienter de façon pertinente et adaptée, quelque soit votre projet.