Connue comme la ville intemporelle, Istanbul est résolument une ville du monde moderne. Avec un horizon parsemé de dômes et de minarets ascendants, il est difficile de décrire cette belle ville étalée sur sept collines, sauf si vous la voyez de vos propres yeux. Une ville vibrante avec une identité unique d’être la capitale de trois empires différents, elle est un mélange fascinant de la culture orientale et occidentale. Pendant un voyage Turquie, un circuit culturel dans la capitale de la culture demeure une option inévitable.

Les palais d’Istanbul

Unicode

Situé sur un cap, à la confluence du Bosphore et la Corne d’Or, le palais de Topkapi est un dédale de structures architecturales de l’Empire ottoman entre le quinzième et le dix-neuvième siècle. Dans ce cadre somptueux, les sultans ont vécu et gouverné l’Empire ottoman. Construite par le sultan Abdülmecit I, la façade du Palais de Dolmabahçe s’étire le long de 600 mètres à la rive européenne du Bosphore. Le hall d’accueil avec ses 56 colonnes et son immense lustre de cristal, qui pèse quatre tonnes et demie et contient 750 ampoules, est impressionnant à voir.

Situé dans la partie asiatique du Bosphore et construit en marbre blanc par le sultan Abdulaziz au dix-neuvième siècle, le palais de Beylerbeyi est un monument à à visiter absolument pendant un voyage à Istanbul. Il dispose d’un magnifique jardin qui regorge de magnolias. Le palais a été utilisé comme résidence d’été pour les sultans et comme une maison d’hôtes pour les dignitaires étrangers. D’autres palais qui représentent de superbes exemples du style décoratif ottoman de la fin du dix-neuvième siècle comprennent le palais de Yildiz, le palais de Göksu, le palais d’Ihlamur et le Palais d’été de Maslak.

Les mosquées d’Istanbul

Voyage Turquie : circuit culturel à Istanbul

Les dômes en quinconce et les quatre minarets élancés de la mosquée impériale de Süleymaniye dominent l’horizon sur la rive ouest de la Corne d’Or. Considérés comme les plus belles mosquées impériales d’Istanbul, elle a été construite entre 1550 et 1557 par Sinan, le célèbre architecte de l’ère d’or des ottomans.

La Mosquée de Sokullu Mehmet Pacha du seizième siècle est également un chef-d’œuvre de l’architecte Sinan. À l’intérieur il y a un ensemble impressionnant de carrelages en bleu, vert, violet et rouge portant les dessins élégants d’Iznik. Construite en 1555 par Sinan pour la Sultane Mihrimah, sœur de Soliman, la mosquée de Mihrimah possède des panneaux de verre qui couvrent les quatre immenses arches qui soutiennent sa coupole centrale et 161 fenêtres qui illuminent son centre.